TRUE LEGENDS.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Look at this, newcomer | edwin .

Aller en bas 
AuteurMessage
Blueberry L. Anderson
Admin. Innocente Vierge Marie (by E.)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 27
ID :
Date d'inscription : 23/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Je lis vos pensées, très chers.
Relationship:
Topics: Ouverts =)

MessageSujet: Look at this, newcomer | edwin .   Mer 29 Oct - 21:06

    Vendredi, vendredi, vendredi. Le jour de la semaine qui, en théorie, était censé être réjouissant. Le jour de la semaine qui précédait le week end. La fin du boulot, la fin du calvaire...
    Non pas que Blue n'aimait pas travailler au Fangestesia, non. Bien au contraire. Elle adorait venir ici, dans ce petit bar familial. Même comme le disait souvent sa soeur, la routine commençait à lui peser quelque peu. Venir ici chaque jour passant, pour servir les mêmes choses au mêmes gens, pour chasser les mêmes gens bourrés et pour rire aux mêmes blagues devenait légèrement lassant avec les années. Et cet uniforme qui lui moulait les fesses...

    Blue avait été engagé plusieurs années auparavant. Elle n'avait pas fait de longues études, pour la simple et bonne raison qu'à Beau Temps, il était difficile de trouver de grandes écoles prometteuses, et que de toute façon, elle ne pouvait juste pas abandonner son père et sa soeur qui vivaient tous seuls depuis la morte de sa mère. Son père avait trop fait pour elle pour qu'elle décide de s'éloigner de lui.
    Alors dès qu'elle avait eu l'âge et que Beau Temps ne lui offrit plus d'autres choix au niveau scolaire, Blue avait décidé de se trouver un boulot. Et c'était au Fangestesia qu'elle s'était d'abord rendue.
    Le patron de l'époque, Jeff, lui avait immédiatement offert une place en tant que serveuse : elles manquaient à l'appel, étant donné le nombre grandissant de clients qui visitaient le bar.
    Au début, c'était comme travailler dans une école géante. Blue apprenait à connaitre les gens tout en restant discrète : elle infiltrait leurs pensées, ou apprenait au contraire à les bloquer. Les mêmes visages qui défilaient jour après jour étaient faciles à apprivoiser : ils constituaient des familles que Blue connaissait déjà, ou des amis éloignés...
    Et puis au bout de quelques mois, elle avait rapidemment fait le tour de la clientèle. Les pensées des gens n'étaient finalement pas très intéressantes, mai surtout très répétitives. L'homme qui venait de perdre son emploi ne pensait qu'au chômage, celui qui venait de rompre avec sa copine ne pensait qu'aux femmes, et ainsi de suite dans une boucle illimitée et déprimante.

    Plongée dans ses pensées, Blue se souvint tout à coup de ce couple étrange dont elle avait fait la connaissance au bar. Ils y étaient entrés pour la première froid par une froide nuit d'hiver, un vendredi comme celui là, bras dessus, bras dessous, l'air épanouit et souriant. Ils s'étaient assis à une table et avaient attendu que Blue vienne les servir.
    Lorsqu'elle s'était approchée, la jeune femme n'avait pas réussi à bloquer les pensées de ses interlocuteurs.
    "Ils vont nous trouver et nous tuer. Y'a pas d'autre solution."
    "Il faut garder le sourire quoi qu'il arrive, chérie."

    Blue avait mis un certain temps avant d'arrêter de révasser. Elle avait alors compris que ces deux personnes communiquaient par la pensée.
    Mais le plus étrange n'était pas là dedans. Ils étaient venus tous les soirs durant plus de quatre semaines. Au fur et à mesure que les jours filaient, leurs angoisses semblaient s'atténuer. Ils ne craignaient plus personnes et parraissaient sereins.
    Et pourtant, un soir, sans avoir prévenu avant, ils manquèrent à l'appel. Leur table resta vide, et on ne les revit plus jamais, ni dans le bar, ni même à Beau Temps.

    Blue secoua légèrement la tête pour se reconcentrer à son travail, et se dirigea vers la table numéro neuf, ou elle prit une commande inintéressante. Elle nota sur son carnet, sourit en hochant la tête comme une idiote, et affirma qu'elle reviendrait rapidemment avec les cheesburgers et la demie commandés.
    Elle se dirigea droit vers le bar déposant la commande au cuisines. Elle alla ensuite s'asseoir sur une des chaises du bar, et fit une moue en posant sa tête sur sa main. Elle soupira fortement afin qu'Evey, la seconde serveuse du bar, l'entende. Celle-ci se tourna vers elle en levant les yeux au ciel.

    "Quoi ?"
    "J'en ai marre."


    Evey haussa les épaules, et ouvrit la bouche pour répliquer, l'air contrit. A ce moment là, une porte claqua dans le dos de Blue. Une sensation étrange l'envahit, et son corps fut parcouru de frissons. Evey fronça les sourcils face à elle et afficha un air songeur et contrarié.
    Blue se retourna lentement, les sourcils haussés, le temps autour d'elle comme arrêté.

    Lorsque Blue avisa le visiteur qui venait d'entrer, tout son sang se figea dans son corps.
    "Un vampire..."
    Elle en oublia même de bloquer les pensées autour d'elle.

    Il se tenait droit, les sourcils froncés, dans l'encadrement de la porte, imposant, mystérieux. Tout le bar avait arrêté de vivre, tout le monde était figé.
    Un vampire venait de faire son apparition au Fangestesia, et Blue en resta béhate d'étonnement, incapable de reprendre le cours normal de ses activités.

    "Bonjour... Monsieur."

_________________
I WOULD TRUST YOU,
EVEN IF IT'S NOT FOR
MY GOOD.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin L. Wilkins
Admin. Vampire Never Will Hurt you.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 26
Localisation : Je ne suis jamais très loin...
ID :
Date d'inscription : 22/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Boire votre sang est largement suffisant.
Relationship:
Topics: Ouvert =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Mer 29 Oct - 22:10


    Le vendredi, dans la vie d'Edwin-enfin son éternité-, ne représentait absolument rien. Pourquoi? Tout simplement parce que ce dernier n'avait aucun sens du temps. Quand on est vampire et qu'on vit depuis plus de 200 ans...Sérieusement, le temps, on s'en fout pas mal. Mais bon, il savait tout de même qu'on était vendredi mais n'avait pas pris la peine de penser comme les humains. Il avait passé une journée cloitré dans sa chambre d'hôtel, à ne rien faire. De toute manière, que pouvait-il bien faire? La matinée, il s'était plongé dans un bouquin qui relater la vie de Montaigne. Rien de bien extraordinaire, juste un gars qui écrivait comme un dingue. Un humaniste bien comme il faut. Edwin fut étonné par certain propos qui s'avéraient totalement faux...Il n'avait pas connu personnellement, ce grand autour, néanmoins, il en avait entendu parlé et l'avait déjà vue, et il était même entré dans sa tour lors de l'un de ses voyages en France. Il est vrai qu'Edwin avait fait de nombreux voyages dans sa vie, notamment après sa séparation avec Lilian, histoire de changer d'air. Mais surtout pour l'oublier. Cela se révéla être une tâche très difficile. Mais avec le temps, plus où moins, il réussit à combler ce vide affreux, en pensant que c'était la vie d'un humain, après tout. Et qu'il n'y était pour rien. Du moins, essaya-t-il de s'en convaincre.

    Quand à la moitié de l'après-midi, il la passa à somnoler et à remuer le couteau dans la plais. Cet endroit lui rappelait trop, beaucoup trop de souvenirs. Il ne savait pas trop pourquoi il était revenu, mais il avait été attiré tel un aimant, il n'avait pu se contrôler. Maintenant qu'il y était, c'était surtout pour mieux souffrir. Il se haïssait par moment, c'était insupportable. Voila pourquoi c'était nul d'être un vampire...On pouvait même pas se suicider, même pas ça. Il se devait d'être fort, d'être un homme. Quelle ironie! Ce statut était envieux par moment. Bien que les hommes, en général, étaient très crédules. Par nature certainement. Naïfs et très débiles. Pas tous, bien sûr. Il y avait certaines exceptions...Peut-être comme Montaigne? Qui sait? Non certainement, cet homme était trop confiant, il était trop superficiel...Bien que la plus part des humains le vénère, surtout les professeurs. Ces derniers étaient certainement l'espèce d'humain la plus conne qu'Edwin ne connut jamais. Ils travaillaient trop pour absolument rien. Il n'avait rien contre eux, mais bon..Parfois, vraiment, il aimait son statut de vampire, et l'intelligence qui allait avec. Heureusement.

    Mais revenons à nos moutons, pour sa soirée...Il n'avait absolument rien prévu. Sauf de sortir. Il en avait marre d'être cloitré dans ce taudis, cette minuscule chambre d'hôtel miteux qui était loin d'offrir un confort désirable. Il était presque sûr que cette maudite réceptionniste avait fait exprès de le foutre tout au fond du couloir, dans la chambre la moins accueillante. Saleté. Il était bien tenté de descendre et de lui sucer la moitié de son sang. Mais il préféra se retenir, il ne voulait pas. Il avait tenu si longtemps sans boire du sang humains, c'est pas aujourd'hui, pas à cause d'une sale humaine, qu'il allait rompre sa réticence. Et puis rien que penser au sang humain, ça le dégoutait.
    Il sortit donc de sa chambre et descendit lentement les escaliers. Il sentit le regard pesant de la réceptionniste lorsqu'il arriva dans le hall, il fit comme s'il ne l'avait pas vu et sortit de l'hôtel, un air indéchiffrable sur son visage. Il se dirigea sans trop savoir pourquoi vers le bar du village. Il n'y en avait qu'un de toute manière, et s'il voulait s'intégrer, c'était l'endroit parfait. Bien qu'il n'avait aucunement la volonté de le faire, il faut bien l'avouer. Il comptait repartir rapidement de ce village. Mais il attendait encore, il ne savait pas trop quoi, ni pourquoi, mais il attendait quelque chose. Depuis toujours, il avait comme un don en lui qui lui permettait d'aviser le futur. Il n'avait pas d'images concrètes, ni des pensés...Juste une sensation qui le retenait. Bonne ou mauvaise chose? Il n'en avait aucune idée. En tout cas, il comptait bien s'en débarrasser, et rapidement. Ça commençait à lui pourrir sérieusement la vie.

    Enfin bref. Il se posta devant le bar, un bras hésitant...Il devait y aller, il n'avait rien à perdre de toute façon. Il poussa donc la porte et entra. Levant les yeux, il remarqua qu'il y avait bon nombres de têtes...Bizarrement, toutes tournées vers lui. Un calme pesant régnait maintenant. Pourtant, quelques secondes plus tôt, il y avait tant de bruit...Était-il la cause de tout cela? Oui, certainement. Son regard sombre balaya l'assemblé. Il avait toujours son visage paisible, calme, mais froid, et les sourcils quelques peu froncés. Signe de mécontentement. Pourquoi toutes ces personnes étaient-elles si étonnées de son entrée? Ils vivaient pourtant tout les jours parmi les vampires non? Et qui sait s'il n'y avait pas même des esprits parmi eux? Il soupira d'un ton las, qu'il fut seul à remarquer. Il continua de balayer un peu l'assemblé lorsque ses yeux tombèrent sur elle. Là, il fronça sérieusement les sourcil, avec un frisson en prime. Il pencha légèrement la tête sur le côté, plongeant ses yeux noirs dans ceux, bleu, de la jeune femme, aussi surprise que lui. Elle lui ressemblait trait pour trait...Le même air.
    D'u coup, Edwin se retrouva bien des années en arrière, dans ce même bar, à cet endroit. Elle avait été là, en robe rouge, des lèvre aussi rouge, ses cheveux bouclés bruns tombant, un sourire radieux sur son visage. Non, ce n'était pas elle. C'était impossible...Pourtant, elle était bien réel...Il se reprit lorsqu'il entendit le "Bonjour". Il se reprit, et d'une voix grave, et sensuelle, il répondit :

    -Bonsoir.

_________________

    .Merki ma femme pour le vava =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-legends.keuf.net
Blueberry L. Anderson
Admin. Innocente Vierge Marie (by E.)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 27
ID :
Date d'inscription : 23/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Je lis vos pensées, très chers.
Relationship:
Topics: Ouverts =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Jeu 30 Oct - 1:17

    Lorsque le temps, suspendu à un instant depuis l'arrivée du vampire, recommença de couler, c'est Evey qui sortit Blueberry de son observation.

    "Blue... ?"
    La voix angeline de son amie rompit le silence et la torpeur dans laquelle Blue s'était mise un instant. Prudemment, elle hocha la tête, et se leva de son siège et attrapa son calpin sur le comptoir.
    Elle ne comprenait pas bien ce qui avait poussé les gens à se figer dans leurs activités. Tous ici avaient déjà vu des vampires, étant donné qu'ils habitaient, eux aussi, le village. Mais Blue se demandait si ça n'était pas qu'un effet de son immagination. Peut être était-elle la seule à s'être arrêtée ? Peut être le temps était-il passé au ralentit uniquement pour elle, comme dans un film ?
    Blue se rappelait la première fois qu'elle avait vu un vampire. Elle était avec sa Grand Mère ce jour là, et celle-ci semblait si calme que Blue ne put lui faire que confiance. Lilian Anderson avait les allures d'une femme libérée qui a déjà fréquenté des vampires, Blue le savait.
    C'était une femme exceptionnelle. Jeune, elle avait vécu sans se marier jusqu'à trente cinq ans. Ensuite, par défaut, elle avait épousé un agriculteur de Beau Temps avec lequel elle avait eu deux enfants. Lilian avait commencé par vivre sa vie comme bon lui semblait, avant de se résigner à adopter un modèle de vie idéal. Elle avait tout fait avant de s'enfermer dans la routine.
    Blue était donc avec sa grand mère, dans ce même bar de Beau Temps. Elle mangeait son diner, comme elle avait pris l'habitude de faire tous les dimanches soirs, avec sa Grand Mère.
    Ses parents avaient disparu depuis longtemps, et Lilian avait élevé sa petite fille avec son mari, Charles, qui mourrait quelque temps après. Mais là n'est pas la question.

    Alors qu'elle dinait tranquillement, sa grand mère lui fit un sourire malicieux, et lui releva le menton de son assiette.
    "Ma chérie... Regarde le Monsieur là-bas."
    "C'est qui, Mamie ?"
    "C'est... un vampire."
    Il était grand, et plutôt musclé dans son genre. Les yeux rivés sur sa table, devant lui, il donnait l'impression d'éprouver une grande souffrance dont on ne pouvait réellement définir l'origine. Il semlait perdu aussi, et Blue était bien curieuse de savoir ce qu'il avait dans la tête. Elle se concentra un instant sur les pensées de l'homme, rougissant de sa curiosité maladive.
    "Intégration... Tu parles. Des balivernes."
    Blue se retourna vers sa Grand Mère, les yeux écarquillés de surprise. Un vampire, vraiment ? Pour sa Grand Mère affichait-elle un air si ravi ?
    Blue comprit à ce moment là qu'elle ne connaissait pas vraiment sa Grand Mère. Elle tenta en vain de fouiller ses pensées, mais hormis la tarte aux pommes qu'elle avait sous les yeux, sa grand mère ne pensait à rien.
    Lilian sourit doucement, et plongea ses yeux, du même bleu que ceux de sa petite fille, dans son regard.
    "Les vampires tâchent de s'intégrer, et il faut les y aider. Blueberry... Promets moi que tu ne feras jamais d'injustice."
    La douleur dans les yeux de sa Grand Mère avait troublé la jeune fille, qui se battait alors pour ne pas entendre les pensées de sa Grand Mère. Injustice ? Pourquoi Blue ferait-elle preuve de méchanceté à l'égard de ceux qui ne la heurtent pas ? Parfois, la jeune femme avait du mal à comprendre sa Grand Mère. Elle regarda Lilian un moment, sceptique, puis acquiesça doucement, recommençant à manger.
    "Promis, Grand Mère."

    Blue fut une fois de plus arrachée à ses souvenirs, par la voix grave et brutale de Jeff qui parlait à Evey. Ils se disputaient, pour savoir qui se dévouerait pour aller servir le vampire. C'était toujours la même chose, à chaque fois qu'ils en croisaient un. Qui va lui parler, le servir, lui donner ceci, lui faire cela. Aujourd'hui, Blue comprenait mieux ce que sa Grand Mère voulait dire par "injustices".
    "Quelqu'un va se décider à le servir ?"
    "Ben... Pourquoi t'y vas pas toi même, Jeff ?"
    "C'est un vampire..."
    "Je sais."


    Pendant tout ce temps, Blue avait gardé son regard posé sur le vampire. Prenant soudainement conscience que c'était mal élevé, elle se détourna rapidemment, rougissant légèrement au passage.
    "Je vais y aller."

    Elle serra le calpin contre elle, et s'avança dans la salle, prenant soin de ne pas porter attention aux perpetuelles pensées des gens autour. Elle ne dit pas un mot, mais indiqua une table au vampire, et une fois qu'il fut assis, elle demanda d'une voix égale, polie :
    "Qu'est-ce que je peux vous servir ?"

    Elle connaissait déjà à moitié la réponse à dire vrai, mais il fallait qu'elle montre qu'elle n'éprouvait aucune hostilité, malgré son manque certain de tact...


_________________
I WOULD TRUST YOU,
EVEN IF IT'S NOT FOR
MY GOOD.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin L. Wilkins
Admin. Vampire Never Will Hurt you.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 26
Localisation : Je ne suis jamais très loin...
ID :
Date d'inscription : 22/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Boire votre sang est largement suffisant.
Relationship:
Topics: Ouvert =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Jeu 30 Oct - 3:09

    « -Je pense que tout cela est terminé pour moi maintenant. Je vais mourir.
    -Non...Non, tu ne vas pas mourir voyons. Je t'interdis de penser cela, lui rétorqua Edwin.
    Il était en la compagnie de Lilian, comme d'habitude. C'était le même refrain, elle approchait de la trentaine, elle devait changer de vie, elle ne pouvait continuer à coucher avec un vampire, de vivre cette vie instable. Pour elle, ce mariage était la fin de sa vie, sa propre mort. Bien qu'elle aima ses enfants, son marie...Elle avait été surtout contrainte de finir sa vie ainsi. Edwin avait compris rapidement que sa vie allait tourner court, pour faire honneur à sa famille, soi-disant. Ou peut-être autre chose? Il a été l'une des rares personnes à très bien la connaitre, sur les bouts des doigts. Il l'aurait reconnu entre mille. Mais même en ayant cette relation, il n'arrivait pas si souvent à bien la sonder. »

    Oui, vraiment, elle lui ressemblait. Et maintenant, tout devenait parfaitement claire. Voila pourquoi il avait été mené jusqu'ici, tel un aimant, voila pourquoi cette force invisible semblait insister, voila pourquoi il se sentait soudainement...Bizarre. Mais quelque chose clochait, il ne savait pas quoi, mais il le sentait. Le regard d'Edwin était toujours posé sur la jeune et jolie jeune femme. Il ne trouva pas cela impoli, de la dévisager autant, elle devait, au contraire, n être flattée. Rah lui et son orgueil mal placé hein, il ne pense qu'à sa petite personne...Il n'empêche que cela est vrai. Il était rare de voir un Edwin si intéressait pas quelqu'un. Mais pour ne pas se faire remarque plus que cela, il détourna son regard, non sans une certaine difficulté. Il croisa les doigts, espérant que personne ne remarqua cet instant d'égarement de sa part. Apparemment, comme si de rien n'était, tout le monde avait repris le train-train...Mais on sentait une certaine animosité, et un recul par rapport au vampire. Ce dernier soupira, portant une nouvelle fois son regard vers la serveuse et son entourage. Aucun ne voulait prendre sa commande? Tu parles d'humains tolérants...Ils sont tous aussi froussards les uns que les autres, il l'avait toujours su.

    Et puis elle approcha de lui. Sans même daigner lui parler, elle lui désigna une table. Il s'y contraignit, hochant la tête, il rejoignit la table attendant sagement la question que répétaient toutes les serveuses, et pourtant, il était certain qu'elles connaissaient toutes la réponse. C'était toujours le même refrain avec elles de toute manière, elles avaient toutes les mêmes convictions etc. Elles manquaient, effectivement, toutes de tact. Et la jeune brune encore plus. Cela le fit sourire. Il n'aurait pas dû venir, parce que maintenant, il était trop tard...Elle allait devoir subir une nuit entière avec lui. Il savait qu'il ne devrait pas faire ça, c'était mauvais pour son image. Mais peu importe...Il n'était pas du genre à écouter les autres, encore moins à attacher une quelconque importance aux regards des autres. Il releva ses yeux vers la jeune femme, bien qu'ils n'étaient pas vivant, on pouvait y lire une certaine malice, un certain désire. Ils luisaient à la lumière du bar, et ne représentaient pas assez se que pensait notre cher vampire. Qui était le plus con des vampires?

    Il se releva soudainement, se postant devant la jeune femme, il empoigna brièvement son poignée, d'un ton ferme et à la fois doux et la traina rapidement hors du bar. Vive le kidnapping hein. Il s'y était pris comme un chef et avait surpris tout le monde. Également lui-même...Il devrait arrêter d'écouter ses pulsions. Mais cela faisait tout son charme non? Lorsqu'il s'arrêta, il ne reconnut pas tout de suite l'endroit...Il y avait des buissons et des poubelles. Beurk, ça sentait vraiment mauvais. Il s'en éloigna tout de même un peu et ils se retrouvèrent dans le parking, derrière le bar. Il finit par lâcher la demoiselle, qu'il espérait ne pas avoir effrayé. Mais il était presque sûr que si, et si elle se barrait en courant, il ne comptait pas la retenir. Il respira lentement quelques secondes avant de se retourner vers elle, un visage toujours indéchiffrable.

    Il se demandait se qui se passait à l'intérieur du bar actuellement...Ils devaient se poser des questions, Et surtout, ils devaient penser qu'il voulait son sang. En pensant à son sang...Cette odeur ne lui était pas inconnu. Comme hypnotisé, il fixa la jeune femme, s'approchant d'elle...Son parfum, son odeur...Il l'aurait reconnue entre mille. Il s'approcha de la jeune femme, postant son visage tout près d'elle, à à peine 1 centimètre...Il ferma les yeux, comme pour mieux déguster cette sensation qui l'envahissait soudainement. Il sentit ses membres trembler doucement, un frisson parcourrait son dos, sentit les poils de sa nuque se hérisser, il mourrait d'envie d'embrasser, d'effleurer son cou et surtout, d'y planter ses dents...Mais sans prélever la moindre goutte, bien sûr...C'était une telle tentation qu'il en frémissait encore, secouer de plaisir qu'il ne saurait déchiffrer...

_________________

    .Merki ma femme pour le vava =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-legends.keuf.net
Blueberry L. Anderson
Admin. Innocente Vierge Marie (by E.)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 27
ID :
Date d'inscription : 23/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Je lis vos pensées, très chers.
Relationship:
Topics: Ouverts =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Ven 31 Oct - 0:04

    Blue avait réalisé que sa question était innapropriée au moment où elle l'avait posée. Non mais vraiment. Quoi de bien original pouvait on servir à un vampire ? Ils avaient toujours les mêmes réponses, et Blue soupçonnait que ça devait devenir lassant, à force.
    Autour d'elle, dans le bar, les pensées fusaient de tout côté. Elle était tellement omnibulée par le vampire derrière elle qu'elle n'arrivait plus à faire l'effort de boquer toutes ces pensées.
    "Un vampire... Comme si c'était digne d'une ambiance familiale, un vampire..."

    C'était Karl, un des clients réguliers du bar. Blueberry le soupçonnait d'éprouver une telle haine envers les vampires qu'il avait déjà tenté de devenir chasseur. Mais comme Karl n'était pas fichu de faire quoi que ce soit de bien avec ses mains, il avait sans doute échoué dans sa tentative.
    Mais Blue était persuadée qu'il ne s'était pas arrêté là. Elle soupçonnait Karl, le gros obsédé du bar, de travailler avec des chasseurs en leur fournissant des informations dès qu'il en avait.
    Blue pensa rapidemment à James, qui la tuerait sans doute s'il savait qu'elle prenait ne serait-ce qu'une once d'initiatives face à un vampire. Elle se demanda aussi si James connaissait Karl, mais songea presque immédiatement que la réponse devait être oui.

    Elle secoua un peu la tête et se reconcentra sur le vampire, qui n'avait toujours pas répondu à sa question, et qui n'avait pas l'air décidé à y répondre. Il avait planté ses yeux dans les siens, et la jeune femme croyait y déceler un mélange étrange d'émotions. Elle plissa le front, un peu troublée, et laissa tomber son bras le long de son corps sans faire attention. Elle n'arrivait plus à penser, ni à détacher son regard de celui du vampire. Sa conscience de la pièce autour d'eux venait de disparaitre, et tout bruit avait cessé.
    Soudainement, le vampire se leva de son siège en un seul geste rapide, et se posta face à elle. Sans vraiment en avoir concience, elle recula légèrement et déposa son carnet sur la table, plissant le front, très troublée.
    Sans prévenir, il attrapa son bras et le décor se mit bouger à une allure incroyable.
    Blue crut qu'elle était en train de tomber dans les pommes, mais elle réalisa que non lorsqu'elle comprit que ses yeux étaient ouverts. Sa tête se mit à lui faire atrocement mal, alors qu'elle essayait désespéremment de trouver un point de repère à regarder. Elle se sentait mal, et avait 'impression de ne pouvoir plus faire un geste.
    Ses yeux rencontrèrent le vampire, et elle fit une grimace en s'apperçevant que, contrairement au reste du décors, lui aussi était fixe. Est-ce qu'il était responsable de ce mouvement soudain ?

    Et d'un coup, le paysage réapparut normalement devant elle. Sauf qu'elle n'était plus dans un bar - elle était dehors, sur le parking vidé de monde. Elle ferma les yeux, et porta sa main à sa tête, sentant le monde tourner autour d'elle. Elle piétina légèrement, le nez froncé, essayant désespéremment de s'accrocher à quelque chose pour ne pas tomber. Elle recula, refusant d'ouvrir les yeux, et finit pas se stabiliser. C'était la pire sensation qu'elle avait jamais ressentie.
    Elle se tint droite, et reprit sa respiration. Elle finit par ouvrir doucement les yeux, se battant pour ne pas tomber. Il était en face d'elle, la fixait. Son coeur accéléra sa course dans sa poitrine, et elle se demanda ce qu'il avait l'intentiond e faire. L'expression indéchiffrable dans ses yeux ne faisait qu'accentuer sa peur, et elle hésita à s'en aller en courant. Cependant, l'idée de la vitesse dont il venait de faire preuve la retint de partir en courant.
    Sans savoir vraiment pourquoi, elle murmura doucement un "Non..." appeuré, et recula d'un pas.

    Derrière elle, elle tribucha sur une racine d'arbre qui sortait du sol. Sans qu'elle ait le temps de comprendre pourquoi, elle se retrouva étalée par terre sur le dos, la tête dans la poussière. Elle fronça le nez, et leva sa main droite. En tombant, elle s'était rattrapée à une branche, qu'elle avait entraînée dans sa chute.
    De la paume de sa main coulait un minuscule filet de sang, rouge foncé, d'une blessure causée par ladite brindille.
    Blue grimaça de douleur, oubliant presque la présence du vampire à ses côtés.

_________________
I WOULD TRUST YOU,
EVEN IF IT'S NOT FOR
MY GOOD.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin L. Wilkins
Admin. Vampire Never Will Hurt you.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 26
Localisation : Je ne suis jamais très loin...
ID :
Date d'inscription : 22/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Boire votre sang est largement suffisant.
Relationship:
Topics: Ouvert =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Ven 31 Oct - 3:09

[Bon, c'pas fameux tout ça...Je me rattraperais.]

    Il trouvait cela étrange. Très étrange même; cette nuit se révélait...Croustillante. De moins, pour l'instant. Il ne savait qu'est ce qui risquait de se passer ensuite. Et habituellement, il avait toujours une idée. Sauf que là, il séchait carrément. Bien qu'il eut au départ comme idée que la jeune femme allait rapidement s'enfuir. Et bien qu'il eut une rapidité bien au dessus de la normale, il ne l'aurait certainement pas rattrapé. Quoique..Il n'en sait rien. Tant qu'il n'avait pas pu vivre la situation, il n'aurait su dire si oui ou non il ne l'aurait pas rattrapé. Un doute le gagna soudainement...Qu'est ce qu'il foutait. Il savait qu'elle était pourtant morte, qu'elle ne reviendrait jamais et qu'elle avait désiré qu'il vive. Alors pourquoi s'acharnait-il sur cette pauvre serveuse qui lui ressemblait? C'est cela justement qu'il ne comprenait pas, qu'elle ait la même odeur, les mêmes traits, le même air perdu...C'était troublant. Il n'aurait jamais pu s'imaginer qu'il aurait ressenti cela encore une fois, ce sentiment indéchiffrable qui le gagnait peu à peu maintenant, ce désire hardant qu'il avait perdu il y a bien des années, qu'il avait cru éteint à jamais..
    Mais elle changeait tout. Plus rien n'était un hasard maintenant, et il se permit même de penser qu'elle l'avait guidée jusqu'ici, pour qu'il la rencontre à nouveau, à travers quelqu'un d'autre. Toute hypothèse était possible, au point où il en était. Mais il se refusa d'y penser maintenant. Seule elle importait à cet instant, elle est rien d'autre. Elle qui avait occupée ses pensées depuis tant d'années. Plongé dans ses pulsions, il ne s'était même pas contrôlé, et puis tout alla très vite.
    La jeune femme trébucha, il voulu la retenir mais trop tard, elle était déjà par terre...Et en quelque seconde, sa nature vampirique refit surface, le sang de la jeune femme l'avait éveillé. Il eut le souffle coupé et se mit à genoux devant la jeune femme, il empoigna d'une main ferme sa main. Il sentit ses canines pousser d'un coup.. Il leva ses yeux avide, désirant vers la jeune femme. Il se retrouva, aussi vite qu'il s'était mis à genoux à côté d'elle, lèvres près de son cou, il frémissait, il le voulait, mais il force invisible l'en empêchait. Il ne saurait dire quoi, ni pourquoi et encore moins comment...Enfin pourquoi, il le savait. Mais à cet instant, rien ne comptait plus, il n'était plus très maitre de lui-même. Il ressentait le sang plus qu'il ne l'aurait désiré, la tentation était vraiment trop dur, ses lèvre étaient maintenant limite collées au cou blanc de la jeune femme. Il mourrait d'y planter ses canines, cette chaire douce et tendre, et le sang qui s'y coulait à flot...Mhh.

    «-Aï. Oups, pardon, attends je vais nettoyer ça, tout de suite, retiens toi hein, ne te retourne surtout pas.
    La jeune femme semblait très paniquée, elle savait combien les vampires étaient animés par cette soif de sang. Elle savait que son ami pouvait en ressentir des douleurs mais celui-ci, bien au contraire, finit par sourire pour venir l'aider. Elle s'était coupée le doigt avec des débris de verres et avait un air affolée sur le visage. On pouvait y lire de l'animosité, de la crainte mais également certains remords. Edwin la regarda en souriant avant de lui dire :
    -Ne t'inquiète pas, à force...D'être avec toi, je m'y suis habitué. L'odeur de ton sang n'est plus si désirable.
    Bien sûr, cela n'était que mensonge. Son sang animé toujours les désires d'Edwin, mais il y était maintenant bel et bien habitué. Son sang avait une certaine familière à présent, et il aurait su le reconnaitre entre mille. C'était un bel avantage pour la jeune femme...S'il lui arrivait une quelconque chose, Edwin pourrait rapidement la retrouver...
    -Ah, tant mieux dans ce cas.
    Elle lui fit un grand sourire avant de retourner à son travail, bien qu'il sentit une certaine déception dans sa voix. Le fait qu'il ne désira pas son sang n'avait rien à voi avec elle, c'est pour cela qu'il ne manqua pas de le lui prouver...»

    Il réouvrit soudainement les yeux, alors qu'il était prêt à planter ses canines, il se ravisa d'un seul coup et revint rapidement en arrière, se retrouvant assis face à la jeune femme...Qu'avait-il tenté de faire à l'instant? Alors que cela faisait des années qu'il n'avait pas goutté une seule goutte de sang..Il regarda la jeune femme, ses yeux grand ouvert. Il lui aurait fallu une seconde de plus, et il l'aurait vraiment vidée de son sang. Il se releva rapidement, essayant de se retrouver un peu, il était totalement désorienté. Comme quoi, il lui arrivait à lui aussi de ne pas être vraiment dans son état. Il lui fallut quelque secondes et il retrouva son visage impassible. Tout cela s'était passé tellement vite...Il soupira, plongeant ses yeux bleus dans ceux e la jeune femme, il finit par dire :

    -Je suis désolé. J'ai dû vraiment vous faire peur.

    Un minimum de galanterie en ce bas monde n'était pas de refus n'est-ce pas? Le pire, c'est qu'il pensait sincèrement ses excuses, et si la jeune femme en venait à le frapper ou quoi que ce soit d'autre, il l'accepterait sans broncher. Il le méritait. Il avait faillie rompre le pacte des humains/vampires. Il s'en voulait vraiment, énormément. Il tenta de lui demander si elle désirait retourner au bar, mais les mots ne réussirent pas à franchir ses lèvres. Bien qu'il ne voulut pas se l'avouer, il ne voulait pas la laisser partir, il désirait sa compagnie...

_________________

    .Merki ma femme pour le vava =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-legends.keuf.net
Blueberry L. Anderson
Admin. Innocente Vierge Marie (by E.)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 27
ID :
Date d'inscription : 23/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Je lis vos pensées, très chers.
Relationship:
Topics: Ouverts =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Lun 3 Nov - 14:41

    Tout c'était passé tellement rapidemment que Blue avait à peine eu le temps de réaliser ce qu'il lui arrivait. Elle était toujours étalée par terre, mais désormais, le vampire lui faisait face, à genoux devant elle. Il tenait sa main fermement, et la fixait, l'air féroce. Elle se demanda ce qu'il avait l'intention de faire, quand elle vit ses deux grosses canines sortirent violemment de sa bouche...

    "Blue ? Ta mère est ici !"
    "Je ne veux pas rentrer !"

    Blue se blotit dans un coin de la pièce, son oreiller à la main, des larmes plein les yeux. Elle avait passé les plus belles vacances de sa vie, et ses parents n'avaient aucun intérêt à ses yeux. Elle voulait rester chez Lilian, sa Lily, sa Grand Mère.
    Elle entendit les bruits de pas lourds de son père monter les escaliers.
    "Blue... ?"
    "J'suis pas là !"

    Elle courut se cacher ailleurs, et assassina son père du regard, histoire de le dissuader de l'attraper.
    En bas, sa mère, la voix grave et pesante, parlait à sa Grand Mère, l'air affolé.
    "Enfin, Maman... Tu sais que ce coin est trop mal fréquenté pour une petite fille ?"
    "Mal fréquenté ? Tu parles des vampires, ma fille ? Ne t'ai-je pas élevé dans le respect, pourtant ?"
    "Ca n'a aucun rapport. J'ai vu ces monstres, j'ai vu leurs dents. J'ai vu les meurtres de plus en plus fréquents."
    "Tu ne vois que le pire. Chez tout le monde."

    Blue resserra un peu plus son oreiller. Elle voulait les voir, elle voulait vivre ici. Ce qu'elle avait vu des vampires les dernières semaines lui avait suffit à vouloir en savoir encore plus. Et quelque chose lui disait que sa Grand Mère en savait plus qu'elle ne le disait... Blue sentait pourtant la grande complicité s'installer entre elles deux. Elle savait que sa Grand Mère était sur le point de se confier. Si elle partait maintenant, peut être que ce lien ne réapparaitrait jamais...
    "Blue ça suffit. On rentre."
    Le bras ferme de son père se referma sur son bras, et l'espace d'un instant, Blue s'immagina son père comme l'un d'entre eux.

    La première fois qu'elle avait vu un vampire, mis à part celui du bar avec sa Grand Mère, elle était toute seule. Assise sur un banc, dans le parc, elle jouait avec un de ses copains. Il faisait nuit, les enfants du quartier adorait faire le mur le soir pour aller jouer dans les parcs.
    Il était arrivé avec une femme, et Blue savait qu'elle n'était pas comme lui.
    Il tenait sa main fermement, tandis que ses pensées, elles, s'affolaient à propos de la beauté de la jeune femme.
    Il s'était arrêté doucement face à Blue, et sa voix grave, séduisante, était sortie de sa bouche comme une chanson.
    "Toi... Tu as déjà vu un vampire, n'est-ce pas ?"
    ".... Oui..."
    "Tu as peur ?"

    Il fit sortir ses deux énormes canines, et sourit avec appétit.
    "Non..."
    Le vampire écarquilla légèrement les yeux devant tant d'audace, et la femme tira son bras. Les deux s'éloignèrent rapidemment dans le noir...

    Le vampire était toujours assis devant elle, les yeux affolés par un sentiment profond qui semblait être l'envie. Lentemement, il approcha sa bouche de son cou, et Blue sentit son souffle dans ses cheveux. Elle baissait les yeux pour essayer de voir ce qu'il faisait, en vain. Son ventre se tordait de douleur, et elle ne sentait plus le sang couler dans sa main. Il était si proche que Blue avait l'impression de faire partie de lui.
    Puis sans prévenir, dans un mouvement trop rapide pour les yeux humains, il se décala pour revenir face à elle. Il était assis, et tous les sentiments que Blue avait pu lire dans ses yeux avaient disparu subitement.
    Il lacha sa main, et elle se massa légèrement le poignet, tentant l'impossible pour se tenir droite et assise plutôt que de retomber en arrière.

    "Je suis désolé. J'ai dû vraiment vous faire peur. "
    Blue hocha légèrement la tête, incapable de prononcer un mot. Elle respira un grand coup, n'osant même pas essayer de se lever. Elle n'avait étrangement plus peur, comme si le pire était déjà passé - ce qui, dans un sens, n'était surement pas faux.
    Elle fixa le vampire un instant, continuant de respirer à fond pour reprendre ses esprits.
    Elle leva un peu la main, intriguée, et tentant de se concentrer sur les pensées de son interlocuteur. Tout ce qu'elle trouva fut un mur vide. Aucune pensée.
    "Je..."
    Elle soupira, se maudissant de ne pas réussir à enchainer une phrase correctement, et continua d'inspirer dans un souffle sacadé.
    L'image de sa Grand Mère s'imposa à elle, et un grand calme la gagna tout à coup.
    "Je ne perçois pas vos pensées..."

    Elle fronça fortement les sourcils, comme si elle réclamait une réponse à une question intérieure. C'était mal élevé de dire ce genre de choses sans se présenter, mais question éducation, il n'avait non plus été le meilleur élément.
    Sans le vouloir vraiment, elle posa sa main non blessée sur la joue du vampire, intriguée...
    Puis elle réalisa soudainement que son autre main saignait toujours. Elle se recula légèrement, et cacha sa main derrière elle.
    "Oups..."
    Elle fronça les sourcils, l'air paniqué.
    "Excusez moi..."


_________________
I WOULD TRUST YOU,
EVEN IF IT'S NOT FOR
MY GOOD.




Dernière édition par Blueberry L. Anderson le Mer 19 Nov - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin L. Wilkins
Admin. Vampire Never Will Hurt you.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 310
Age : 26
Localisation : Je ne suis jamais très loin...
ID :
Date d'inscription : 22/10/2008

Your Dark Life
Pouvoirs: Boire votre sang est largement suffisant.
Relationship:
Topics: Ouvert =)

MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   Lun 10 Nov - 15:49

    Il sentit rapidement un soulagement le gagner. Il était...Content de lui-même. Qu'il est pu résister à ce délicat parfum envoutant, c'était inimaginable. Il était fier de lui, oui, il peut paraitre peu modeste à ces instants, mais tout de même...Il était vampire, habituellement, c'est les humaines du genre de la serveuse qui étaient envoutées par lui...Alors que là, c'était plutôt lui. Il eut un frisson, peu perceptible. Il n'aurait jamais imaginer revivre cela une seconde fois, c'est certainement là une seconde vie. Peut-être lui état-elle apparentée?
    Bien qu'elle ne garda pas contacte avec lui, lui avait toujours un peu suivit sa vie, malgré elle, et lui. Pour elle, il avait évité de se montrer au grand jour; évité de se mettre devant elle. Lorsqu'elle devint vieille, ridée, il la trouva toujours belle, rayonnante. Il ne fut pas une seule fois jaloux de son mari, parce qu'il avait été le seul dans son cœur. Comme on dit, le cœur à ses raisons que la raison elle-même ignore. C'est pour dire combien elle n'avait pas voulu rester au près de lui...Il n'en savait rien, et fut bien perdu les années qui suivirent cette information. Mais peut-être que le résultat de cette décision était juste devant lui. Cette jeune fille aux yeux bleu, et profond. Cette ressemblance frappante. Ce fut un vrai choc pour lui lorsqu'il la découvrit.

    « - Bouhh! T'es là? Hey, ne pars pas, attends moi, j'ai trop peur ici.
    -Toujours aussi peureuse toi hein. Pfft j'y crois pas. Quelle maladroite!
    Elle venait de trébucher sur une racine. Heureusement, elle ne s'était pas écorchée, le sang n'avait nullement coulé. C'était au tout début de leur relation. Edwin avait encore un peu de mal à résister à son sang, mais bon...Il s'était retenu, tant bien que mal, certes. Mais il avait tenu le coup. Il était plus courageux qu'il n'y paraissait. Tout le monde pensait qu'il l'avait déjà gouté, c'était certain, vu le temps qu'ils passaient ensemble. Mais pas une seule fois il n'avait tenté quoi que ce soi. Ça avait été dur, très dur. Un simple être humain ne pouvait l'imaginer. Et même, la plupart des humains n'essayaient même pas de comprendre, ils étaient tellement égoïstes, ils ne pensaient qu'à leur fesses quoi. Mais Lilian, heureusement, était différente. Elle l'avait tout de suite compris, et évitait le pire. Mais ce qui était le plus frappant chez elle, c'est qu'elle faisait comme si de rien n'était, comme s'il n'était pas un vampire. Et cela l'aidait, beaucoup même. Edwin s'était sentie humain, plus humain que n'importe lequel. Mais revenons à nos moutons, comme on dit.
    Il l'attrapa par le bras et la releva d'une seule main.
    -Tu devrais faire plus attention.
    -Merci. Mais je pouvait le faire toute seule tu sais. Non mais, pas la peine de montrer tes gros muscles une fois de plus.
    Il roula des yeux avant d'éclater de rire. Ses gros muscles, ah bon? Il remonta la manche de son pull.
    -Où tu vois des muscles toi? O.ô C'est juste une force d'homme on va dire hein.
    -Allez on continue, sinon, on va jamais y arriver avec toi.
    Elle le poussa pour qu'il continue de marcher. Il ne savait pas pourquoi, mais il avait toujours l'impression de passer pour un con avec elle. C'était de déstabilisant. Mais cela le faisait sourire. Il était jeune comme on dit.
    -On devrait rentrer, il va bientôt faire jour, et je ne tiens pas à te voir cramer sous les yeux, dit-elle tout en le lâchant pour faire demi-tour.
    -Tu y crois encore à ces légendes à la con?
    -Oui, mais pas que ça, si mes parents ne me trouvent pas dans mon lit...!»

    Il avait soudainement réouvert ses yeux, qu'il avait fermé un instant. Il était partie, encore une fois, si loin dans ses souvenirs. Chaque instant passé avec elle le plongeait dans son passé tumultueux. Il sentit la main de la jeune femme se lever soudainement. Et une phrase l'accompagna...Ses pensées? Il ne comprit pas tout de suite. Pourquoi? A la base, elle percevait les pensés d'autrui? Cela étonna assez Edwin. Il ne savait pas les humains capables de pouvoirs.

    -Cela doit être dû au fait que je ne pense peut-être pas?

    Ce qui était totalement faux. Plusieurs pensées lui venait chaque instant. Et qu'elle ne les perçoive pas le rassura. Il n'avait aucune envie de partager son intimité avec quelqu'un d'autre, c'était trop gênant...Sang parler des images qui lui venaient à la tête. Il préféra ne pas y penser...Il y a des choses que les humains devraient éviter de savoir. Cela risquait de se retourner contre eux. Mais il revint vite à la réalité, en voyant la jeune femme reculait et cacher sa main ensanglanté. Il eut un demi sourire avant de soupirer.

    -Oh nous vous inquiétez pas, cela ne me fait plus aucun effet. Attendez, ne bougez pas, je reviens.


    Et puis il disparut de sa vue. Il avait eu l'idée daller lui chercher une mini boite de secoure dans le bar. Qu'il ne mit pas longtemps à trouver d'ailleurs, juste quelques secondes à peine, il revint vers la jeune femme, sa boite en main, qu'il déposa délicatement à côté de la jeune femme.

    -Voila, cela va vous servir je pense. Désirez-vous de l'aide?

    Il ouvrit la petite boite où se trouvait plusieurs objet servant à nettoyer les blessures de premier secoure certainement. Bon, maintenant, il lui restait plus qu'à trouver qu'est ce qu'il falait utiliser pour une petit plaie. Certainement un nettoyant, et puis un sparadrap. Il n'avait pas nettoyer de plaies depuis si longtemps...Vu qu'il ne se blessait jamais, et il n'avait jamais eu, ou presque, à aider des personnes..

_________________

    .Merki ma femme pour le vava =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-legends.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Look at this, newcomer | edwin .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Look at this, newcomer | edwin .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edwin Charles "Fred" Wheeler [Valet]
» LA ZONE (Tome 1) LES AVENTURES D'EDWIN ROBI de Stephanie Hurtubise
» Edwin Til' Illan, texte pour le défi sur Ewilan - La Quête d'Ewilan | Les mondes d'Ewilan | Le Pacte des Marchombres
» Le mystère d'Edwin Drood
» The Mystery of Edwin Drood BBC 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True-Legends :: 
VILLAGE : BEAU TEMPS.
 :: Fangestesia
-
Sauter vers: